Voix du Sahel : approches communautaires pour la consolidation de la paix

Actions et tableau de desciption

Ventes achevées

La vente des billets est terminée

Les inscriptions sont terminées
Merci de vous être inscrit. Vous recevrez un lien Zoom dans la matinée du lundi 8 février. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : eventsparis@dfa.ie

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Adresse

Adresse

Événement en ligne

La vente des billets est terminée

Les inscriptions sont terminées
Merci de vous être inscrit. Vous recevrez un lien Zoom dans la matinée du lundi 8 février. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : eventsparis@dfa.ie
Description de l'événement
Voix du Sahel: approches communautaires pour la consolidation de la paix

À propos de cet événement

L'Ambassade d'Irlande en France vous invite à une discussion en ligne intitulée Voix du Sahel: approches communautaires pour la consolidation de la paix, en partenariat avec le Centre pour le Dialogue Humanitaire (CHD).

Rejoignez-nous pour écouter trois femmes originaires du Burkina Faso, du Mali et du Niger engagées auprès de leurs communautés pour la paix au Sahel - avec la contribution du CHD et de l'ambassade.

L'événement aura lieu en français le lundi 8 février 2021 (12h00 CET).

Ce webinaire s'inscrit dans le cadre des événements organisés par l’Ambassade autours de la fête de la Sainte Brigitte en 2021 et est le premier d'une série de webinaires organisés par l'Ambassade d'Irlande sur le Sahel.

Les participants:

Madame Djeneba Cisse est membre du Conseil local de la jeunesse et du réseau des femmes de Djenne au Mali. Elle est également une actrice engagée au sein de sa communauté via l’association Jike (espoir) dont elle est présidente et qui assure la promotion des droits des femmes et de l’éducation des enfants dans le cercle de Djenne. En 2019, Madame Cisse n’hésitera pas à contribuer aux efforts de médiation intercommunautaire conduits par HD dans le cercle de Djenné secoué par la violence. Elle mobilisera les femmes du cercle pour participer à la dynamique de paix en cours et sera force de propositions lors des rencontres préparatoires à la négociation d’un Accord. Celui-ci sera signé en août 2019 entre peulhs et bambaras et permettra la restitution de plus 10’400 têtes de bétail, le retour de plus de 3’000 personnes déplacées et la reprise des activités économiques grâce à la levée des embargos.

Madame Binta Madou est enseignante de formation dans la région de Diffa frappée depuis 2015 par les violences engendrées par la présence de Boko Haram et l’état d’urgence qui en a découlé. Madame Madou est également membre du Comité communal de paix de la commune de Diffa et s’investit à ce titre dans le processus national visant au retour apaisé au sein des communautés de la région des membres des Boko Haram ayant volontairement déposé les armes & des prisonniers suspectés de terrorisme, dernièrement libérés après avoir purgé leur peine ou avoir été jugés innocents. Forte de son engagement et de sa capacité à mobiliser les femmes à agir pour la paix, Madame Madou est également devenue membre du comité de suivi de la mise en œuvre de l’Accord intercommunautaire de 2019 dont la médiation a été conduite par HD. Par cet Accord, les communautés se sont engagées à gérer pacifiquement leurs différends de partage de l’accès aux ressources naturelles à travers les communes de la région de Diffa.

Madame Habsatou Hamidou est coordinatrice provinciale des femmes du Soum au Burkina Faso et à ce titre très impliquée dans le milieu associatif de la province. Elle est une porte-parole des initiatives menées par les femmes en faveur de la paix afin que leur voix soit entendue auprès des décideurs. Malgré la situation d’insécurité généralisée dans la province du Soum, et la vulnérabilité qui en découle pour les femmes, Madame Hamidou reste active et est force de propositions. Fin 2020, elle a notamment pris part aux consultations facilitées par HD au Nord du pays sur mandat du ministère de l’Administration territoriale pour permettre aux communautés de faire part de leurs griefs, de leurs analyses des dynamiques et de leurs recommandations pour sortir de la crise. Ces consultations sont une première pour le pays qui subit de plein fouet la crise sécuritaire.

Ces trois femmes seront également rejointes par deux représentants de CHD : Monsieur Abelkader Sidibé, chef de mission au Sahel et Madame Soline Aubé, directrice régionale adjointe pour l'Afrique francophone.

La fête de la Sainte Brigitte

Le jour de la Sainte Brigitte en Irlande commémore deux femmes irlandaises légendaires, toutes deux été nommées Brigitte : Saint Brigitte, la sainte chrétienne du 5e siècle et, Brigitte la déesse celtique des forgerons, muse des poètes et qui opérait des guérisons. Le jour de la Sainte Brigitte célèbre chaque année la créativité et les femmes de pouvoir. Alors que nous cherchons à guérir notre monde malade et à mieux le reconstruire, cet événement s'inspirera de trois femmes du Sahel engagées pour la paix dans leurs communautés. Il mettra en lumière - comme nous le savons déjà par notre propre histoire des conflits et de la paix en Irlande - qu'une paix durable ne peut venir que d'un dialogue qui inclut les femmes et les jeunes. Le webinaire commencera par des mots d’introduction de S.E. l'Ambassadeur Patricia O'Brien qui expliquera pourquoi le programme "Femmes, Paix et Sécurité" est une priorité du mandat de l’Irlande au Conseil de sécurité des Nations unies pour 2021-2022. L'Ambassade d'Irlande est ravie de s'associer à cet événement avec le Centre pour le Dialogue Humanitaire, une organisation de diplomatie privée basée à Genève, forte de plus de deux décennies d'expérience dans le domaine du dialogue et de la médiation.

Date et heure

Adresse

Événement en ligne

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé